Comment puis-je augmenter la production de lait maternel de façon naturelle?

Vous n’êtes pas sûre de produire suffisamment de lait pendant l’allaitement ? Surtout si vous vous sentez fatiguée et surmenée et que votre bébé n’arrête pas de pleurer. Vous commencez à perdre confiance en vous. Cela déclenche une réaction en chaîne.
Lorsque vous vous sentez stressée et fatiguée, le souci que votre bébé ne soit pas satisfait s’installe. S’ensuivent de l’inquiétude et du stress qui peuvent en effet influer sur votre production de lait.
Nous comprenons que les premiers mois avec votre bébé sont les plus précieux. Nous voulons vous aider à vivre cette période de la façon la plus agréable possible.

Quand votre production de lait est insuffisante

Si, alors qu'il est nourri uniquement de lait maternel, votre bébé prend du poids correctement, votre production de lait n’est pas trop basse. Par contre, si votre bébé est somnolent, et a besoin d’aide pour se réveiller, s’il perd du poids et produit des selles irrégulièrement, il faudra effectivement contrôler la situation pour s’assurer qu’il consomme suffisamment de lait.

Le stress est un facteur qui pourrait réduire la production de lait. En tant que mère d’un nouveau-né, vous avez beaucoup à gérer. Soyez patiente avec vous-même et votre bébé. Au fur et à mesure de l'avancement de votre allaitement, votre bébé se développera bien et vous serez tous les deux heureux. D’une manière générale, les mères sont beaucoup plus détendues avec leur deuxième enfant. La fatigue peut aussi réduire la production du lait.

Comment augmenter la production de lait maternel

Il est important de savoir ce que vous devez manger pendant les mois où vous allaitez pour vous assurer d’une bonne production de lait. Tout ce que vous mangez durant la période après la naissance et pendant la période d’allaitement influera sur la quantité de lait produit et aura un effet sur votre bébé. Une des meilleures façons d’augmenter la production de lait est de continuer à allaiter. Cela stimulera les nerfs et aidera une production de lait plus élevée. Pendant que votre bébé boit, votre corps commande une augmentation de la production de lait.

En ce qui concerne l’augmentation de la production de lait, la clé du succès est d’enlever fréquemment du lait des seins. De cette manière il y a moins de lait qui pourrait s’y accumuler entre les repas. Nous conseillons de:

  • allaiter fréquemment, toutes les deux heures
  • positionner le bébé correctement afin que vous soyez tous les deux à l’aise
  • prendre du temps et la place qu’il faut pour allaiter
  • ne rien faire pendant deux ou trois jours sauf sinon de vous occuper de votre bébé et de vous-même
  • changer de côté chaque fois que vous allaitez (pour ne pas favoriser votre côté préféré)
  • ajouter des aliments qui stimulent la production de lait à votre régime
  • manger des repas sains en choisissant ceux dont la préparation ne nécessite pas beaucoup de temps
  • manger régulièrement et en quantité suffisante. Vous brûlez beaucoup de calories en allaitant.
  • manger bien vous-même afin de bien nourrir votre bébé !

Interrompre le cercle vicieux

Les jeunes mamans ont souvent des problèmes avec l’allaitement. Vous n’êtes pas seule et pas en échec! L’allaitement ne devrait pas être douloureux et beaucoup dépend de la position de votre bébé au sein. Contrôlez la situation avec votre conseillère en lactation ou votre sage-femme. La lactation est un processus géré par les hormones. Si vous vous sentez stressée ou inquiète, votre corps produira de l’adrénaline qui inhibe la prolactine ce qui peut faire ralentir votre production de lait.

Pendant que vous allaitez, assurez-vous que vous buviez assez de liquides durant la journée. Aussi longtemps que votre corps est bien hydraté, il favorisera la production de lait. Pensez à l’eau, le thé d’herbes et de fenouil. Une bonne règle est de boire lorsque vous vous asseyez pour allaiter. N’attendez pas d’avoir soif car il s’agit du dernier signal de votre corps pour vous faire savoir que vous êtes déshydratée.

N’ayez pas peur de demander les avis d’autres mères qui vous donneront avec plaisir leurs conseils. Elles voudront vous soutenir et encourager une nouvelle mère qui se fait du soucis au sujet de l’allaitement. Une autre possibilité est de demander plus d’informations et des conseils auprès des experts en allaitement.