Le sevrage

Tôt ou tard pour chaque bébé, le moment du sevrage arrive. C'est à vous et à votre bébé de décider du bon moment pour arrêter l’allaitement. Il est bon de connaître les conseils des institutions mondialement reconnues comme l’OMS ou l’American Academy of Pediatrics. Elles recommandent que vous donniez le sein jusqu’à ce que votre bébé ait au moins 1 an.
Votre décision de sevrer dépendra de votre propre situation ou si votre bébé lui-même vous fait savoir qu’il est prêt à faire la transition. Dans tous les cas, ne cédez pas à la pression ou aux attentes de la famille ou des amies.

Quand il s’agit de sevrage, il se peut que vous soyez indécise. Certes, donner le sein vous permet de passer du temps avec votre bébé où dans l’intimité, vous établissez un rapport précieux avec lui. Peut-être que vous avez peur de perdre ce rapport ? Au fond, le sevrage signifie que votre bébé mangera les mêmes aliments que vous et il y a beaucoup d’autres moyens pour garder ce rapport affectif avec lui. Réservez du temps chaque jour que vous passez avec lui, que vous jouiez ensemble, que vous lui lisiez un livre, ou tout simplement que vous le caressiez. Cela vous aidera tous les deux à faire ce changement sans sentiment d’insécurité. Cependant, faites tout ce que vous pouvez pour respecter son nouveau régime et ne cédez pas à son éventuel désir de reprendre le sein.

Quand devrait-on commencer le sevrage?

Il existe deux méthodes pour vous aider à déterminer le bon moment, et pour vous et pour votre bébé:

  • Comme déjà dit ci-dessus, vous laissez votre bébé décider, en notant s’il ne semble pas intéressé par l’allaitement, c’est-à-dire, après avoir commencé à manger des aliments solides (souvent autour de l’âge de 4 à 6 mois).
  • Si non, peut-être que vous avez le sentiment vous-même qu’il faut arrêter l’allaitement, soit parce que vous reprenez le travail ou parce que votre instinct vous le dit. Dans ce second cas, cela pourrait prendre plus de temps, d’effort et de patience puisqu’il s'agit de l’entreprendre petit à petit.
  • Il y existe quelques raisons justifiant que vous deviez reporter le sevrage pour un ou deux mois:

  • Si votre bébé est malade, vous devez attendre qu’il soit de nouveau rétabli.
  • En cas de changements majeurs dans votre entourage tels que le déménagement ou la naissance d’un petit frère ou une petite sœur.

  • Dans ces cas, il serait sage de ne pas commencer le sevrage qui ne fera qu’augmenter le stress.

    Conseils pour le sevrage

    Tout d’abord, commencez le processus lentement sans être pressée. Cela préviendra l’engorgement et la mastite car vos seins auront le temps de s’habituer à une consommation moins importante. De plus, votre bébé pourra s’habituer à allaiter toujours moins souvent.

    Au début, vous pouvez sauter un repas en offrant un biberon au lieu du sein. Continuez ainsi pendant quelques semaines, puis une fois qu’il y est habitué, essayez de sauter un deuxième repas par jour.
    Une autre méthode serait de raccourcir la durée de l’allaitement en lui offrant quelque chose à manger après l’allaitement. Puis offrez-lui quelque chose à manger avant d’allaiter afin de réduire son appétit pour le lait maternel. Vous pouvez aussi reporter les séances d’allaitement de 10 ou 15 minutes. (Ceci est surtout efficace le soir ou si vous n’allaitez que deux ou trois fois par jour).

    Si vous avez des difficultés à sauter la séance du soir, demandez à votre partenaire de mettre votre bébé au lit pendant que vous vous absentez, en restant dans une autre pièce ou en dehors de la maison chez des amis. Votre bébé pourrait mieux accepter ce changement si vous n’êtes pas dans les environs.