Quelques conseils pour l’allaitement maternel

L'allaitement est très salutaire et pour la maman et pour le bébé. De plus, il s’agit d’une occasion idéale pour créer un rapport intime avec lui et lui donner des caresses. Cependant, parfois l’allaitement peut être un défi, surtout pendant les premiers jours. Chaque maman et bébé sont différents et après quelques essais vous trouverez la formule magique qui vous permettra de vivre les séances d’allaitement qui vous plaisent. Ces conseils vont vous aider:

  • Même si au début l’allaitement peut provoquer un sentiment désagréable, il ne devrait pas être douloureux. S’il vous fait mal, il y a tous les risques que votre bébé n’ai pas réussi à prendre le sein correctement. On atteint la bonne position une fois que le bébé a réussi à prendre le mamelon et toute la zone de l’aréole dans la bouche, son menton pressé contre votre sein et le nez libre. Dans cette position, le mamelon se trouve vers le fond de la bouche et les mouvements lorsqu’il suce expriment le lait très efficacement.
  • Profitez du temps de votre séjour à l’hôpital après l’accouchement pour demander à l’infirmière ou à la conseillère en lactation de contrôler si votre bébé prend le sein correctement. N’ayez pas peur de demander de l’aide si vous en avez besoin et n’hésitez pas à poser des questions si vous êtes dans le doute ou avez des soucis. Surtout si l’allaitement vous fait mal ou si votre bébé ne prend pas suffisamment de poids.
  • Il se peut que trois ou quatre jours après l’accouchement, vos seins aient grandi à cause de la production de lait pour assurer la bonne nutrition de votre bébé. Soyez préparée à cela et achetez des soutien-gorge pour allaitement à temps (contrôlez bien la taille du bonnet qui devrait être nettement plus grand que d’habitude afin qu’il soit à votre taille).
  • Offrir trop tôt une sucette ou un biberon à votre bébé, peut créer la confusion et il pourrait refuser le mamelon. Attendez que la technique de l’allaitement soit maitrisée.
  • Si vous avez des projets de voyage ou si vous devez sauter des séances, il est conseillé d’exprimer du lait pour prévenir l’engorgement. Vous pouvez stocker le lait exprimé au frigo utilisé comme remplacement si vous devez vous absenter ou pour quand vous reprenez du travail.
  • Lors de l’achat d’un tire-lait il faut choisir un protège-sein d'une taille vous convienne. S’il est trop petit ou trop grand il peut influer sur le volume de lait exprimé ou même faire mal aux mamelons.
  • Si vous avez les mamelons douloureux et fissurés, l’application des compresses cicatrisantes accélérera le processus de guérison. Appliquez un baume pour mamelons entre les séances d’allaitement pour les soulager et les protéger des dommages. Le baume devrait convenir au bébé, et ne pas nécessiter le lavage avant de donner le sein. A la fin de la séance exprimez quelques gouttes de lait et dispersez-les sur les mamelons. Cela peut également aider le processus de guérison.
  • Choisissez une pièce calme sans bruit ni distractions pour l’allaitement. Assurez-vous que vous soyez confortable et qu’il y ait un verre d’eau à votre portée, puisque souvent l’allaitement maternel donne soif.
  • Si vous avez subi une césarienne ou êtes simplement très fatiguée après l’accouchement essayez de vous coucher sur le côté pendant que vous allaitez.
  • Apprendre à donner le sein à un bébé prématuré est souvent un défi encore plus exigeant et peut prendre plus de temps. Cependant, une fois la relation bien établie, il devient plus facile et en vaut la peine.
  • Finalement, soyez patiente. Consacrez à vous-même et à votre bébé le temps nécessaire pour apprendre ce qui vous convient au mieux et ne soyez pas découragée si vous rencontrez des obstacles sur votre chemin.