La mastite

Environ 10% des mamans souffrent de l’inflammation du sein appelée la mastite. Elle peut être infectieuse ou non.
L’allaitement s’apprend cependant la cause la plus fréquente de la mastite est une mauvaise technique. Le résultat peut être que le lait reste bloqué dans le sein.

D’autres causes de la mastite possibles sont:

  • Un canal galactophore bloqué. Si le sein n’est pas complètement vide après l’allaitement, un canal peut rester bloqué.
    Le lait coule alors en arrière ce qui peut infecter le sein.
  • La pénétration des bactéries dans le sein. Des bactéries présentes sur votre peau et sur la bouche de votre bébé peuvent entrer dans les canaux galactophores à travers des fissures ou crevasses dans la peau du mamelon ou à travers une ouverture d’un canal endommagé. Le lait restant devient stagnant et ainsi un milieu idéal pour la croissance bactérienne. Néanmoins, le lait maternel aide à protéger l’enfant contre l’infection.

La mastite arrive le plus souvent pendant les 6 premiers mois. L’allaitement vous demande un certain effort ce qui peut vous fatiguer. Ceci, en plus du stress et de la lourde tâche de s’occuper d’un nouveau-né, peut vous donner la sensation d’être au bout de vos forces. Même si elle est peu commode la mastite se soigne facilement dans la plupart des cas.

Comment peut-on reconnaître la mastite?

Les symptômes se manifestent dans un seul sein où vous pouvez sentir la douleur ou remarquer une rougeur. Le sein est dur, enflé et chaud au toucher. Si vous y sentez une grosseur il se peut qu’elle soit causée par un canal galactophore bloqué. Vous pouvez également avoir des symptômes qui ressemblent à ceux de la grippe, tels que de la fièvre, des maux de tête, des douleurs aux muscles et de la fatigue.

Si la douleur devient plus forte, si les glandes du cou ou aux aisselles sont gonflées ou si vous avez de la fièvre, vous devez consulter votre médecin.

Quelle est la cause de la mastite ?

La mastite est souvent causée par une accumulation de lait dans le sein. Cela arrive souvent dans les premières semaines après l’accouchement alors que que votre bébé est encore en train de s’habituer à se nourrir au sein ou si vous ne lui donnez pas régulièrement le sein. Par exemple, vous reprenez votre travail ou vous voyagez.
Rappelez-vous également que si le bébé ne prend pas le sein correctement cela cause très souvent un engorgement et par conséquence une mastite.
Assurez-vous que votre mamelon soit bien positionné dans la bouche de bébé. Pendant l’allaitement encouragez-le à vider complètement le sein afin d’éviter l’accumulation de lait. Commencez la prochaine séance d’allaitement avec le sein avec lequel vous avez terminé la séance précédente afin de confirmer que ce sein soit complètement vide.

Au lieu de respecter scrupuleusement l’horaire des séances d’allaitement avec de longues intervalles entre elles qui pourraient permettre l’accumulation de lait et ainsi causer l’inflammation du sein, donnez-lui le sein quand vous remarquez ses premiers signes de faim (il est plus actif, il cherche le mamelon, etc).
La pratique de bon allaitement prévient significativement les problèmes typiques tels que la mastite, ou les mamelons douloureux.

Des fissures aux mamelons offrent une entrée facile pour les microbes. Ainsi la pénétration du sein par des bactéries ou des champignons donne suite à l’infection. Si votre bébé prend le sein correctement, vous allez pouvoir allaiter sans douleur. Cependant, si vous souffrez de mamelons fissurés et douloureux, essayez d’appliquer des compresses spéciales pour le sein. Elles peuvent accélérer la guérison.

N’importe quelle cause de pression continue sur les seins peut induire la mastite. Ainsi, un soutien-gorge d'allaitement qui ne vous convient pas, des habits serrés, la ceinture de sécurité ou le fait de dormir couchée sur l’estomac sont toutes des causes possibles.

Si vous donnez une sucette ou un biberon trop tôt, c'est-à-dire, avant qu’il ait maitrisé l’allaitement cela peut également causer la mastite. La sucette donnée trop tôt à votre bébé peut créer la confusion chez lui, il confond le mamelon et la tétine. Puis, il pourrait refuser le mamelon et déranger votre routine d’allaitement.

Comment traiter la mastite

Votre médecin vous probablement prescrira des antibiotiques qui, normalement, sont très efficaces pour éliminer l’infection. Mais il y a d’autres mesures que vous pouvez prendre chez vous afin d’obtenir un certain soulagement et accélérer la guérison.

Il n'est pas nécessaire d'arrêter l’allaitement pendant une épisode de mastite. Cela ne causera aucun mal à votre bébé qui ne peut qu’aider à réduire la pression du sein enflé. Avant de lui donner le sein, l’application d’un linge chaud sur le sein affecté pendant 10-15 minutes va faciliter la relaxation du tissu et augmenter le débit du lait. Un léger massage soit avant soit pendant l’allaitement peut aussi faciliter l’écoulement du lait.

Consultez votre médecin si vous avez besoin de soulager la douleur.