Mamelons douloureux pendant l’allaitement, est-ce normal?

Le problème est très fréquent. A tel point que certaines jeunes mamans croient qu’il fait partie intégrante du processus d’allaitement. Donc, elles s’en accommodent.
Les mamelons douloureux peuvent faire de l’allaitement une expérience misérable pour vous et pour votre bébé et cela peut même vous influencer quant à continuer l’allaitement ou pas.
Surtout, n’ignorez pas le problème!

Au début, certaines femmes ne remarquent pas la douleur, surtout si elles ont pris des analgésiques pendant les jours ou semaines après l’accouchement. Il s'agit d'être vigilante et de chercher de l’aide aux premiers signes de douleur ou d’inconforts des mamelons.
Si vous les ignorez les mamelons peuvent subir des dommages avec des fissures et des saignements. Cela rendra l’allaitement intolérablement douloureux. Le tissu endommagé peut aussi causer des problèmes plus sérieux.

La douleur aux seins et aux mamelons signifie pour les sage femmes et expertes en lactation qu’il y a un problème. Elles sont toutes d’accord que vous ne devriez pas supporter la douleur et que vous pouvez beaucoup faire pour l’éviter.

Quelle est la cause de la douleur aux mamelons pendant l’allaitement ?

Les problèmes de douleur et d’inconfort sont souvent causés par le fait que les bébés ne réussissent pas à prendre le sein correctement pendant l’allaitement. Si vous avez mal aux mamelons dès que votre bébé prend le sein, il y a toutes les chances que vos seins deviennent très douloureux après quelques jours ou semaines d’allaitement. S’il ne réussit pas à prendre assez de votre sein dans la bouche, il sucera au mamelon plutôt qu’au sein. Cela cause de la douleur et endommage le mamelon. La bouche du bébé devrait couvrir la zone entière du mamelon (aréole). Alors, réussir cette opération est important. Ainsi, n’hésitez pas à demander des conseils et un soutien d’experts. La sage-femme ou la spécialiste en lactation peut vous aider à atteindre ce but.

Le frein de langue serré. Si la peau liant la langue du bébé au fond de la bouche (le frenulum) est trop courte ou s’étend trop près du devant de la langue, elle restreindra le mouvement de celle-ci. Lors de l’allaitement cela peut causer des problèmes, y compris des mamelons douloureux. Votre médecin ou conseillère en lactation devrait examiner la langue de votre bébé pour voir si tel est le cas. Puis, pour y remédier, il y a une intervention très simple. Par la suite, vous trouverez que l’allaitement est beaucoup plus facile.

L’hygiène. Evitez d’appliquer des gels douche, du savon ou d’autres détergents sur les seins et les mamelons. Ces produits peuvent sécher la peau et causer de l’irritation ainsi que des gerçures des mamelons. Rincez les seins tout simplement avec de l’eau tiède, idéalement sous la douche. Après la douche ou l’allaitement, laissez les mamelons sécher à l’air. Vous pouvez remplacer l’humidité perdue par l’application d’un baume pour mamelons. Choisissez un baume qui ne nécessite pas de lavage avant d’allaiter. De cette façon, la peau sera lubrifiée et protégée si votre bébé tire au sein. Evitez l’emploi des compresses d’allaitement de tissu synthétique car elles ne permettent pas la transpiration. Ces pads créent un milieu idéal pour la croissance des bactéries et d’autres microbes pathologiques. Changez les compresses régulièrement afin de maintenir une bonne hygiène et d’éviter les problèmes d’infection.

Le muguet de mamelon. Si votre bébé a une infection orale causée par une levure, elle pourrait vous atteindre pendant l’allaitement. Cette infection peut provoquer de la douleur, des gerçures et le saignement des mamelons. Les symptômes sont la démangeaison, la douleur et les mamelons deviennent rouges et luisants. Normalement, il y a une douleur dans les deux seins pendant et après allaitement. L’eczéma peut causer des symptômes semblables à l’infection à la levure. Ainsi, vous devez consulter votre médecin pour vous assurer du traitement qui convient.

La cloque peut arriver si une mince couche de peau pousse et couvre l’ouverture d’un canal galactophore, le lait reste alors bloqué. Ou très simplement si un peu de lait bouche l’ouverture du canal. Le résultat est un point blanc ou jaune sur le mamelon qui fait mal à l’endroit même ou aux environs. Parfois, vous pouvez l’éliminer par un léger frottement avec un linge après votre douche ou la prochaine fois que vous exprimez du lait il peut disparaître. Si la cloque persiste, votre médecin ou experte en lactation pourrait l’éliminer en décollant la peau autour de l’endroit ou par incision.

La cloque au mamelon. Cette cloque, soit transparente, soit jaune ou de sang provoque une douleur intense lorsque vous allaitez. La friction ou une mauvaise prise du sein en sont les causes les plus fréquentes. Un soutien-gorge d’allaitement qui n’est pas de bonne taille ou l’emploi d’un tire-lait mal réglé sont également des causes possibles.

Le tire-lait problématique. Le mauvais emploi du tire-lait peut causer des dommages à vos mamelons. Si les protecteurs de mamelons ne sont pas de la bonne taille pour les mamelons ou si le niveau de succion est trop élevé, cela sera la cause de problèmes. Si vous êtes dans le doute sur le modèle à choisir, demandez de l’aide à votre sage-femme ou experte en lactation qui vous aidera pour son emploi.

Parfois, une condition sous-jacente comme La Maladie de Reynaud peut provoquer des spasmes aux mamelons et de la douleur. Dans ce cas le mamelon devient blanc après l’allaitement et le reflux du lait est à l’origine de la douleur. Déclenchée par exposition au froid ou aux changements soudains de température, la douleur se ressent souvent aux deux mamelons. Votre médecin ou experte en lactation vous conseillera sur la manière d’allaiter dans cette situation.

La chose la plus importante à retenir est que les mamelons douloureux sont un signe de problème. Il n’est pas nécessaire de souffrir. Les causes les plus probables de la douleur sont faciles à résoudre si vous disposez de conseils et du soutien professionnels. Prolongez les intervalles entre les repas si vos mamelons vous font mal. Cependant, si possible, essayez de maintenir l’horaire régulier. Si cela devient insupportable, suivez le conseil d’une experte en lactation concernant l’expression de lait pendant une courte période de 12 à 24 heures ce qui permettra la guérison de vos mamelons.